LIRONIE

Histoire de la marque

LIRONIE est une marque de maroquinerie de luxe créée à Paris en septembre 2020 par Sofía Lombardo et Hugo Vignon. La pince à linge est la signature de la marque fondée sur la notion de ready-made. L'utilisation d'objets ordinaires du quotidien à des fins contraires. Une marque d'accessoires qui prône l'inclusivité, l'éco-conception et l'artisanat comme valeurs fondamentales. Avec ses couleurs audacieuses, son design polyvalent et son fermoir en pince à linge, il représente de manière élégante et décalée l'humour de LIRONIE. Chaque accessoire est fabriqué en édition limitée en France à partir de cuir de stocks dormants et avec un profond souci du détail.

Sofía Lombardo & Hugo Vignon
LIRONIE | Paris

"Chaque pièce est fabriquée à la main dans nos ateliers basés en France. Nous produisons en petites séries ou sur demande, uniquement en utilisant du cuir de stock dormant.

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je suis Sofía LOMBARDO, j’ai 31 ans et je suis mexicaine. Je suis arrivée en France il y a 13 ans pour démarrer mes études dans le design. J’ai fait un master dans le design accessoire de mode et j’ai travaillé dans diverses maisons de luxe, dans leur studio de création, avant de me lancer.

Je m’appelle Hugo VIGNON, j’ai 29 ans, je suis modéliste maroquinier. J’ai fait un CAP maroquinerie aux ateliers Grégoire et j’ai été formé dans le groupe LVMH. Je travaille comme freelance pour d’autres marques de luxe où je les accompagne dans leur développement de production.

Quel est le nom de ta marque ?

Le nom complet est « LIRONIE de: Sofía Lombardo », ou LIRONIE pour faire court. J’ai choisi ce nom car il évoque la personnalité et les inspirations de la marque, à savoir les artistes surréalistes et Marcel Duchamp, le roi de l’ironie dans l’art. Et j’y ai ajouté mon nom car c’est mon histoire, et ma perception de l’humour.

Peux-tu nous en dire plus sur l'influence de Marcel Duchamp ?

Marcel Duchamp était un artiste contemporain marqué par le mouvement Dada et le Surréalisme. Ses œuvres ready-made sont des objets du quotidien juxtaposés dont il va créer un nouveau regard, loin de la définition classique de la beauté. Il bouleverse la conception des œuvres d’art. Cette idée de prendre un objet ordinaire et d’en changer le statut m’a vraiment intrigué et m’a donné envie de trouver un objet de la vie de tous les jours, qui pourrait servir de serrure, et le rendre plus sophistiqué.

Comment a démarré LIRONIE ?

Je n’avais jamais imaginé faire ma propre marque, du coup ce n’est pas venu d’un rêve d’enfance. Je faisais des croquis pour le fun. J’ai trouvé l’idée du fermoir en pince à linge, j’ai dessiné les volumes, j’ai trouvé le nom etc. Je prenais tellement de plaisir que j’ai voulu voir le projet prendre vie au-delà du papier. Du coup, j’ai demandé à un ancien collègue de me faire la pince à linge en 3D, puis j’ai rencontré Hugo dans son atelier pour qu’il transforme mes dessins en prototypes. Nous nous sommes immédiatement entendus, nous partageons les mêmes valeurs de l’artisanat et de la mode écoresponsable. Nous avons donc décidé de devenir associés et voir où ce projet nous mènerait.

Trois mots pour qualifier ta marque ?

Responsable, inclusive et singulière.

Chaque pièce est fabriquée à la main dans nos ateliers basés en France. Nous produisons en petites séries ou sur demande, uniquement en utilisant du cuir de stock dormant. Notre lieu de travail, ainsi que notre image et nos produits sont inclusifs. Chaque accessoire est unique et représente un bout de notre humour insolite.

D’où viennent tes inspirations pour tes créations ?

Mes inspirations viennent beaucoup du monde de l’art, du design, et du quotidien.

Peux-tu nous donner quelques exemples ?

Bernard Frize, un artiste qui se sert du hasard pour créer ses peintures. Vivian Maier, une photographe qui joue avec les juxtapositions des images et les miroirs ou reflets pour se prendre en photo. Tatiane Freitas, une artiste brésilienne qui donne une seconde vie aux mobiliers en mixant différentes esthétiques.

As-tu une pièce favorite dans tes collections ?

Le sac Bruna Micro avec son harness en chaine est mon coup de cœur du moment. Il est minuscule, minimaliste mais avec la pince et la chaîne, ça donne un effet « wow ».

As-tu une signature ?

À part évidemment la pince à linge que l’on retrouve dans toutes les pièces, la couleur est également une signature. Qu’il s’agisse de la doublure, de la teinture, des tranches ou de la surpiqûre. J’essaie toujours de faire des combinaisons de couleurs inattendues.

Que veux-tu que les gens ressentent en portant tes vêtements ?

LIRONIE s’adresse aux personnes qui ne sont pas compliquées, qui aiment la vie et la beauté. Je veux simplement qu’elles se sentent confiantes et heureuses en portant l’un de nos accessoires.

Quelle serait la collaboration de tes rêves ?

Je n’ai pas de collaboration particulière qui me vient à l’esprit. J’aimerais faire des collaborations avec des artistes, plasticiens, tatoueurs ou des artistes latino-américains, pour raconter une histoire ensemble.

Quels sont tes designers préféré.e.s ?

J’aime beaucoup le concept et l’univers créés par Martin Margiela, l’humour de Jean Paul Gaultier, les défilés et le style d’Alexander McQueen, et le surréalisme de Elsa Schiaparelli.

La création mode est-elle un art ?

Nous pourrions qualifier la mode d’art car c’est une expression artistique et créative, mais ça reste très différent. Quand je rends visite à mon ami qui est aux Beaux-Arts et qu’il me demande si je suis une artiste, je lui réponds que non, que je suis designer. La mode s’inspire de l’art et vice-versa, ce sont de perpétuelles collaborations mais chacune est différente.

Des conseils à donner aux jeunes créateurs qui souhaitent lancer leur marque ?

Je leur dirais de se préparer et de s’entourer de personnes qui peuvent combler leurs faiblesses dans certains domaines, car on ne peut pas tout faire tout seul. De créer avec votre cœur et avec passion car c’est difficile, et si vous n’êtes pas prêt à vous donner à fond, ne le faites pas. Soyez audacieux et appréciez chaque échec et chaque succès.